Le Forum du Club de Jeux de Rôle de la Mjc Desforges
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Conan ; a propos de...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Godzilla
Barbe ancestrale
avatar

Nombre de messages : 1101
Localisation : R'lyeh
Emploi : Exterminateur de cafards
Loisirs : je ne porte pas de slip ! (comme quoi plus ça change et plus c'est pareil)

MessageSujet: Conan ; a propos de...   Dim 13 Mar 2016 - 15:00




Dans la présentation du jeu (source : Le GROG) il y a écrit:
Sache, ô prince, qu'entre les années où les océans engloutirent Atlantis et ses palais mordorés et celles où surgirent les fils d'Aryas, il y eut un Âge de Rêve. Alors, tel le manteau bleuté des étoiles, des royaumes resplendissants s'étendaient de par le monde - Némédie, Ophir, Brythunie, Hyperborée, Zamora avec ses femmes aux noires chevelures et ses tours arachnéennes aux sombres mystères, Zingara et sa chevalerie, Koth en bordure des pâturages de Shem, la Stygie et ses tours gardées par les ombres, l'Hyrkanie dont les cavaliers étaient vêtus d'acier, de soie et d'or.. Mais le plus fier de tous était l'Aquilonie dont la suprématie était sans égale dans l'Occident aux rêves étincelants. Alors vint Conan le Cimmérien à la chevelure noire, au regard sombre, une épée à la main, voleur, brigand, assassin, avec sa mélancolie et ses joies démesurées, prêt à piétiner de ses sandales les trônes somptueux de la Terre.

Né de l'imagination fertile de l'auteur américain Robert E. Howard dans les années 30, Conan le Cimmérien est le personnage le plus emblématique de la littérature de fantasy. Howard ayant été l'un des meilleurs amis de H. P. Lovecraft (ils appartiennent tous deux à la génération Weird Tales), il existe de nombreux liens entre l'Age Hyborien et le Mythe de Cthulhu, à tel point qu'on considère parfois l'Age Hyborien comme partie intégrante du Mythe. Outre les références plus ou moins évidentes aux races et divinités inventées par Lovecraft (lui-même ayant intégré à ses oeuvres des éléments issus de l'oeuvre de Howard), il s'agit surtout d'une même vision du monde : l'humanité corrompue par la civilisation et manipulée par des forces titanesques au-delà du bien et du mal. 

Mais contrairement à l'oeuvre de Lovecraft qui est toujours restée plus ou moins confidentielle, les aventures de Conan ont connu un fort engouement du public, notamment à travers les romans pastiches écrits par différents auteurs, les innombrables comic books publiés par Marvel, et bien sûr les deux films qui ont fait la célébrité d'Arnold Schwarzenegger. Cela a fait de Conan un personnage incontournable de la création fantastique, même si les admirateurs de Howard regrettent que son oeuvre originale ait été souvent trahie par ses successeurs. 

L'Age Hyborien est une période imaginaire de notre histoire située entre la chute de l'Atlantide et le Déluge. A cette époque, l'Europe, l'Asie et l'Afrique ne formaient qu'un seul continent habité par différentes cultures plus ou moins civilisées, ancêtres des cultures modernes. Le sud du continent est ainsi recouvert de jungles et de savanes habitées par des tribus noires. Plus au nord se trouve l'ancien empire de Stygie (Egypte), voisin des cités-états shémites (juifs et arabes). A l'est s'étend l'Empire de Turan (Ottomans) et plus loin encore la mystérieuse Khitaï (Chine). La partie nord-ouest du continent est le domaine des Royaumes Hyboriens, de jeunes nations agressives et progressistes qui forment la base de l'Europe. D'autres peuples habitent également ce monde : les féroces sauvages Pictes (Hurons) qui luttent contre la colonisation de leurs forêts par les Hyboriens, les farouches Cimmériens, les maléfiques Hyperboréens (Finlandais) ou encore les nomades Kozaki. Le niveau culturel n'est pas unifié : certaines nations hyboriennes ont atteint un système politique médiéval avancé, d'autres ethnies sortent à peine de l'Age de Pierre, d'autres encore vivent sur les vestiges d'anciennes civilisations disparues. 

L'Age Hyborien décrit un monde jeune et dynamique, où les frontières ne sont pas encore fixées et où de nombreux empires expansionnistes se livrent une guerre constante. Mais c'est également un monde marqué par les vestiges des civilisations antédiluviennes. Dans les recoins secrets du continent, des sorciers étudient les grimoires abandonnés dans les ruines des civilisations atlantes et lémuriennes, et les derniers hommes-serpents se cachent dans les pyramides du désert oriental. Le surnaturel et la religion occupent une place importante dans le monde de Conan, mais à la différence de la fantasy moderne, l'existence des dieux n'est pas avérée, et lorsque c'est le cas il s'agit généralement de créatures d'outrespace ou de démons plutôt que de divinités bienveillantes. La sorcellerie est puissante, mais elle forme un art obscur et exigeant, et les différentes populations redoutent et haïssent pour la plupart ceux qui le pratiquent. 


_________________________________
Conan n'en est pas à sa première incursion dans le monde du jeu de rôle. TSR avait déjà publié un jeu portant lui aussi le titre de Conan Roleplaying Game dans les années 80, qui ne connut qu'un succès relatif et ne fut suivi que de trois suppléments avant l'arrêt de la gamme. La franchise fut ensuite rachetée par Steve Jackson Games, et GURPS Conan(aujourd'hui épuisé) fut l'un des plus grands succès de cet éditeur, qui le compléta par quelques scénarios de type "livre dont vous êtes le héros" inspiré de divers romans. Conan OGL se distingue de ses prédécesseurs par la volonté de ses auteurs de revenir aux sources du mythe en faisant reposer leur jeu sur les romans originaux de R. E. Howard et en limitant au minimum les références aux pastiches d'autres auteurs ou aux bandes dessinées. L'ambiance générale du jeu est donc très sombre et cynique, et les idéaux classiques de la fantasy tolkiennienne laissent ici la place à une vision plutôt noire du monde et de la civilisation, à la fois corrompue et corruptrice. Le système de règles utilisé repose sur les mêmes principes que le d20 System, mais de très nombreuses adaptations ont été apportées afin de rendre l'atmosphère particulière de l'Age Hyborien, notamment la violence des combats et les particularités de la sorcellerie. Le processus de création de personnage demeure similaire à celui de D&D3. Chaque personnage est défini par six caractéristiques, mais les auteurs conseillent de déterminer leur valeur en lançant 1d10+8 pour chacune, ce qui donne des chiffres légèrement supérieurs à la méthode classique. Tous les personnages sont humains, mais les joueurs ont le choix entre différentes "races" représentant les diverses cultures de l'époque et disposant chacune de particularités techniques : Hyboriens, Shémites, Pictes, Cimmériens, ou encore Stygiens, une quinzaine de cultures sont ainsi représentées. Certaines de ces cultures sont en outre divisées en ethnies possédant des particularités supplémentaires. Ainsi un Hyborien pourra être un Argosséen ou un Hyperboréen. Huit classes de personnage sont proposées aux joueurs : barbare, érudit, frontalier, noble, nomade, pirate, soldat et voleur. La classe d'érudit est la seule à avoir accès à la magie, mais elle englobe aussi bien les sages et les savants que les sorciers ou les prêtres. A noter que le multiclassage n'est pas pénalisé. Les PJ disposent toujours d'une classe de prédilection en fonction de leur race, mais elle ne se manifeste que par des dons supplémentaires à certains niveaux. Outre les compétences et dons directement hérités de D&D3, les personnages disposent également de Codes de l'Honneur qui remplacent les alignement, peu adpatés à l'Age Hyborien, ainsi que d'une valeur de Réputation. Les règles de combat ont été entièrement refondues. La Classe d'Armure est remplacée par une valeur de Défense, complétée par deux nouveaux attributs : le bonus de Parade et le bonus d'Esquive, alors que les armures et boucliers se traduisent par une valeur de réduction des dégâts diminuant lorsque l'armure est abîmée par des coups puissants. Les choix tactiques se révèlent encore plus importants que dans D&D3, notamment avec l'apparition de "manoeuvres" spéciales que l'on peut effectuer lorsqu'on possède une certaine combinaison de dons et de compétences. Les aventuriers paraissent plus forts et plus rapides que dans les autres jeux d20 System, mais cet avantage est largement contrebalancé par les dégâts des armes revus à la hausse. Les combats sont donc d'une rare violence, mais les PJ disposent heureusement de points de destin (Fate Points) qui leur permettent d'être "laissés pour morts" plutôt que "définitivement morts". Le système de sorcellerie est lui aussi très particulier. A l'Age Hyborien, les magiciens vivent pour la plupart reclus dans leurs repaires secrets à étudier de vieux grimoires interdits, et ne s'aventurent dans le monde qu'en cas d'extrême nécessité. Cet état de fait se traduit par une valeur d'Obsession, qui détermine la soif de pouvoir d'un sorcier et par conséquent la puissance des sorts qu'il peut lancer. Lorsqu'un magicien s'écarte de ses études mystiques pour une raison ou pour une autre, sa concentration est distraite et ses pouvoirs en pâtissent. Les PJ ont donc accès à la magie s'ils le souhaitent, mais la vie d'aventurier ne va pas leur faciliter la tâche, et ils n'auront aucune chance de devenir de puissants sorciers, d'autant que les études magiques impliquent de renier certaines valeurs morales entraînant le gain de points de Corruption, comme tout contact volontaire avec des créatures surnaturelles.


L'adresse, pour mémoire, de l'ancien forum de jeu : Forum Frères d'Arme (il a drôlement morflé ce vieux machin ^^). Merci Romain/Frost de me l'avoir retrouvée, car : 

” Mi, Eitier Meuf Eyoiz'Etiern Rem !
Crahc-Toi, Frennz, Mi Viveut-Toi Dein...


Moi, mon père, et nos père auparavant !
Croassez, corbeaux, je viens vous nourrir...


Mers, montagnes et forets savent notre honneur ! 
Croassez, corbeaux, je viens vous nourrir...


A l'épée, a la hache a la lance !
Croassez, corbeaux, je viens vous nourrir... 


Un homme doit naitre,combattre et mourrir !
Croasser, corbeaux, je viens vous nourrir..."


Dernière édition par Godzilla le Lun 14 Mar 2016 - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frost
Barbe de maître
avatar

Nombre de messages : 336
Localisation : dans le new jersey
Emploi : je coupe des chose avec un gros couteau je joue avec le feux et je mange et on me paye pour ca en plus
Loisirs : ecrire des poeme sur l'amour et le vent ...non je deconne je joue a la console

MessageSujet: Re: Conan ; a propos de...   Lun 14 Mar 2016 - 4:49

medhi je me permet de poster un petit quelque chose sur ce poste si il te gene n'hesite pas a le virer

ces une de mes œuvre préférées de howard et ca annonce la couleur sur ce qu'est les paysage de l'age hyboriens


Cimmérie

Je me souviens
Les forêts ténébreuses, masquant les pentes des sombres collines;
L'éternelle voûte de plomb des nuages gris;
Les eaux opaques des rivières, s'écoulant sans bruit
Et les vents solitaires qui mugissent le long des défilés.

En une morne perspective, colline après colline,
Pente après pente, noircies d'arbres maussades
S'étendait notre contrée lugubre. Et quand un homme gravissait
Un pic déchiqueté et plongeait son regard, son œil assombri
Ne rencontrait que cette perspective à perte de vue-colline après colline
Pente après pente, et toutes masquées comme leurs sœurs.

C'était une terre sinistre, qui semblait retenir
Tous les vents et les nuages et les songes qui fuient le soleil,
Les branches nues frissonnaient dans un vent solitaire
Et les forêts épaisses noyaient tout de leur obscurité,
Que ne savait percer un rare soleil maussade
Réduisant les hommes à des ombres spectrales; ils l'appelaient
Cimmérie, terre de Ténèbres et de profonde Nuit.

C'était en des temps et des lieux si reculés,
J'ai oublié jusqu'au nom que je portais.
La hache et la lance à pointe de silex sont comme un songe,
Les chasses et les guerres, des chimères. Je me rappelle
Seulement du silence de cette sombre contrée;
Les nuages empilés à jamais sur les collines,
L'obscurité des forêts éternelles.
Cimmérie, terre de Ténèbres et de Nuit.

Oh mon âme, née de collines enténébrées,
Dans les nuages et les vents et les spectres qui fuient le soleil
Combien de morts faudra-t-il pour briser enfin
Cet héritage qui me ceint de l'équipage gris
Des fantômes? Je fouille mon cœur et y trouve
Cimmérie, terre de Ténèbres et de Nuit.

_________________
On obtient plus de choses en étant poli et armé d'un bolter qu'en étant juste poli".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godzilla
Barbe ancestrale
avatar

Nombre de messages : 1101
Localisation : R'lyeh
Emploi : Exterminateur de cafards
Loisirs : je ne porte pas de slip ! (comme quoi plus ça change et plus c'est pareil)

MessageSujet: Re: Conan ; a propos de...   Lun 14 Mar 2016 - 10:25

Au contraire Romain, ça me fait plaisir que d'autre viennent poster ici (des trucs qui ont un rapport avec le sujet), je me sent moins seul. Et ce qui ne gache rien ce poème, "Cimérie", je le trouve chouette aussi.

_________________
« La seule vérité du multivers c'est que la classe, il y en a qui l'ont et d'autres pas. Moi je l'ai et toi, tu l'as pas. »
Factole Rhys de l'Ordre transcendental, au Grand Oratorium, suite a un échange un peu vif avec le Factol Sarin de l'Harmonium

« Ce qui est bien avec les guerres civiles, c’est qu’on peut rentrer manger à la maison. »
Général Robert E. Lee en partance pour Gettysburg

« Chaque jour, une fois par jour, faites vous un cadeau. Ne le planifiez pas. Ne l’attendez pas. Laissez le venir. Cela peut être une nouvelle chemise, une sieste dans votre bureau, ou deux tasses d’un bon café noir bien chaud. »
Agent Dale Cooper, au Double R Diner en compagnie du Sherif Truman, méditant sur l'opportunité de reprendre ou non de la tarte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miceldars
Barbe florissante


Nombre de messages : 172

MessageSujet: Re: Conan ; a propos de...   Ven 18 Mar 2016 - 12:57

Je viens de tilter, mais :
Citation :
Moi, mon père, et nos père auparavant !
Croassez, corbeaux, je viens vous nourrir...

Mers, montagnes et forets savent notre honneur !
Croassez, corbeaux, je viens vous nourrir...

A l'épée, a la hache a la lance !
Croassez, corbeaux, je viens vous nourrir...

Un homme doit naitre,combattre et mourrir !
Croasser, corbeaux, je viens vous nourrir..."

ça vient des Royaumes d'épines et d'os ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conan ; a propos de...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conan ; a propos de...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conan ; a propos de...
» A propos du CNE
» [Jeu vidéo] Trial Age Of Conan
» A propos des Hobbits
» dernière mouture du moteur 3D utilisé dans Age Of Conan - Dr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Nains Des Forges :: Jeux de rôles :: Le petit monde des Nains :: Godzilla AKA Mehdi :: Conan-
Sauter vers: