Le Forum du Club de Jeux de Rôle de la Mjc Desforges
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Locus Subduction, Pilier de la Création & Refuge des Abysses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Godzilla
Barbe ancestrale
avatar

Nombre de messages : 1202
Localisation : R'lyeh
Emploi : Exterminateur de cafards
Loisirs : je ne porte pas de slip ! (comme quoi plus ça change et plus c'est pareil)

MessageSujet: Locus Subduction, Pilier de la Création & Refuge des Abysses   Lun 8 Fév 2016 - 2:33

La Divine Rose Trémière a écrit:
En avant première, j'ai entamé la rédaction de ce que l'on avait établit autour du Sanctuaire de Ryutamayochihimesama, pour ce soir je vous poste simplement le résumé des caractéristiques de Sanctuaire choisies, je devrait completer cela dans les jours qui viennent. Vos remarques sont les bienvenues ; j'espère lorsqu'on jouera courrant mars pouvoir vous fournir tout cela mis en forme

EN BREF - total 6 points de Royaume issus de vos scores d'attributs

Important (Bénédictions diverses ; coût 4) : le sanctuaire constitue en lui même un des Pilliers de la Création et ses Nobles en tirent directement un certain bénéfice de prestige auprés des autres Puissances de la Terre et probablement des Mondes du Frène

Deux a sept passages "communs" vers la Terre Prosaïque (Accessibilité : coût 0) : ceux-ci sont assez sûr pour éviter que le quidam lambda ne les empruntes par mégarde, du moins en règle générale
— Vangard Village, Greenwich, New York
— Notre-Dame, Île de la Citée, Paris
— le Zoo du jardin public, Limassol, Chipre
— les grands fonds océaniques du pacifique entre les Philippines et l’archipel du Japon
— le Folkemuseet, d'Oslo dans la Norvège de nos jour
— ?
— ?

•  Populace dévouée (Popularité ; coût 6) : ceci est l'équivalent du Don individuel de Royaume, mais s'applique a toutes les puissances de la Famille celeste. Celles-ci sont particulièrement bien servies par les gens du sanctuaires. Celle-ci s'applique aux 4 peuples du Sanctuaire : les Sylphides, les Rats, les Colons et les Rob'. Les sujets les célébrent comme des monarques ou des héros populaires et sacrifieront volontiers leur vie pour la cause de leurs Puissances. Seules les plus extrêmes contraintes pourraient les amener a trahir.

Quelques êtres disposant de magie terrestre (Habitants magiques ; coût 1) : certains parmis les Sylphides, le peuple autoctone de la Fosse des Mariannes, manifeste une familiarité naturelle avec la pratique de la magie animiste principalement tournée vers la communion avec les espéces vivantes et le modelage de leur environement.

Technologie inovante (Ressource ; coût 2) : Par essence celle-ci est identique a la notre ; une science qui pourrait se dévelloper dans les siècles qui viennent a moins que quelqu'un ait une idée brillante, tordue ou absurde.

Barrière technologique post sixties (Ressources ; coût 1) : le sanctuaire rejette ou dissipe tout élément technologique et les choses créee a l'extérieur  provenant d'une période antérieure aux années 60

Technologie déviante (Ressource ; coût -1) : certains des champs de connaissances en usage lors de l'apogée de la conquéte spatiale bien qu'elles demeurent disponibles dans le sanctuaire ne semblent plus avoir aucune espèce de capacitée a fonctionner hors du Sanctuaire (hormis dans la Poche du Temps des Colonies Spatiales), il en va ainsi du clonage intégral, cyogénisation, des armes a énergie, des champs de forces, du voyage spatial longue distance sub-luminique, de la  terraformation, etc.

Cœur du Royaume sûr de lui (Sénéchal : coût -1) : Al, l'Erus du Sanctuaire, dispose d'un score de Royaume de 2 et de 7 PMR, il se mêle de leurs affaires assez fréquement, et entend que son avis soit écouté, le cas échéant il n'hésite pas si les circonstances l'exigent a s'opposer aux Domini ou a prendre les initiatives qu'il juge opportunes pour le bien du Locus

Passages spirituels (Norvège de 1910-1930, Yggdrasil, Monde Spirituel, Poche du Temps des Colonies Spatiales ; coût total -3, détaillé ci dessous)
— Norvège de Jadis (0) : l'activation du passage coute un Miracle Ardu de Royaume (4 PMR) tant que celui-ci demeure ouvert nulle autre dépense n'est nécéssaire pour le franchir et en revenir
— Yggdrasil (-1): chaque Puissance subit une Blessure Mortelle en traversant le Fracas des Chutes du Tartare dans un sens comme dans l'autre. Seule l'Impératrice Tamayoshi peut le franchir à sa guise.
— Poche de Temps des Colonies Spatiales disparues (-1) : Emprunter ce passage vers le passé nécéssite de "quitter" partiellement son corps divin cause une Blessure Mortelle a quiconque s'y aventure, par ailleurs les attributs d'Aspect et d'Esprits disparaissent pour quiconque le traverse pour se rendre dans cette époque dont on ignore au juste où elle peut bien se trouver maintenant. Durant toute son absence le voyageur en sera réduit au statut de simple humain (faillible donc) même s'il est vrai qu'il dispose encore de ses attributs de Domaine et de ses Points de Miracles utilisables selon le même barème qu'a travers une Ancre. Quelque soit le temps passé dans les colonies il ne s'est jamais écoulé qu'un instant en temps
— Monde Spirituel (-1) : nécessite de recourir a un Ordre (8 PMR et une Blessure Mortelle) pour le franchir le passage dans un sens comme dans l'autre. Seule l'Impératrice Tamayoshi peut le franchir à sa guise

Deux plaies dans le Sanctuaire (Avara ; coût -1) : ce sont les maux qui perturbent le sommeil des puissances et hantent leurs jours. S'il parait que rien n'offense plus la Terre que le meurtre, que dire alors du crime d'un dieux contre lui-même. Les energies nées de cette ultime sacrilège prennent forment en tant qu'objet simples et recherchent des outils du Sanctuaire qui accompliront leur volontée. Leur force magique brute au sein du Sanctuaire est comparable a celle des Puissances et elles sont emplies de malice corrompue bien que leur intelligence, soit au mieux, balbutiante.


Dernière édition par Godzilla le Sam 23 Juil 2016 - 22:18, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godzilla
Barbe ancestrale
avatar

Nombre de messages : 1202
Localisation : R'lyeh
Emploi : Exterminateur de cafards
Loisirs : je ne porte pas de slip ! (comme quoi plus ça change et plus c'est pareil)

MessageSujet: Fondation & Origines   Lun 8 Fév 2016 - 3:22

HISTOIRE

En ce temps lointain, au milieu du Second Âge, bien avant l'arrivée des Tourmenteurs dans la Création. Le déluge rejeta Ryutamayochihimesama sur les rives de l'Asie, loin du Frêne. Le grand Serpent épuisée par la façon dont le Démon l'avait malmené décida de chercher une retraite ou récupérer de ses blessures, sentant la présence proche d'un canal de pouvoir important, le Pole Cardinal de l'Eau, elle chercha a en faire son nid pour un temps.

Mais avant de parvenir a s'y sanctuariser elle du l'emporter de haute lutte sur Gaïa en personne pour lui dérober cet endroit au cœurs de ses profondeurs marines. L'affrontement titanesque auquel cela donna lieu a une formidable bataille qui dura plusieurs siècles et causa au passage de grands bouleversements géologique transformant radicalement la physionomie des rivages et des terres alentours tout autant que les fonds océaniques. Les reliefs chaotiques et les archipels de cette région du monde en sont aujourd'hui encore le témoignage le plus évident.

Se montrant soucieuse de préserver les vies de ses futurs sujets, le Serpent femelle, bien qu'affaiblie par ses épreuves récentes, préféra se crever les yeux plutôt que de procéder aux cents sacrifices rituels de vie mortelles pour lier le Sanctuaire. Cette faiblesse de son caractère apportat le malheur sur le Locus.

De chacun de ses orbites a jamais aveugles naquit une malédiction, animées de toute la malveillance possibles envers les Nobles et l'Imperator elles ne cherchent que la souffrance de ceux-ci et de leur Sanctuaire. Elles peuvent aussi bien prendre la forme d'un code positronique déviant inspirant un ferment de révolte des Rob' contre leurs oppresseurs, qu'un bidon de substance inflamable entre les mains d'un groupe de raciste humains cagoulés, ou encore des âmes tourmentés aspirées par le maelstrom a travers le Missen et errants a travers le Royaume, l'une pourrait inspirer un attentat contre les Puissances tandis que l'autre pourrait faire posséder l'Ancre d'un Nobilis par des pulsions criminelles...

Lorsque Tamayochi investit de sa puissance la Fosse des Marianne, peu désireuse de voir des troubles intérieurs menacer l'intégrité de son asile, elle prit la sage précaution de s'assurer de la loyauté des indigènes tissant dans la nature même du locus des charmes inspirants a leur âme une dévotion bienveillante et un amour profond envers lui-même comme envers les membres de sa Familliæ. Bien entendu une telle bénédiction peut-être dégradée par des abus de pouvoir de la part des Souverains. Si la population est prompte a pardonner certains errements a ses demi-dieux, des comportements iniques finiront tôt ou tard par sapper les fondements du sortilège.

Puit elle s'endormit durant mille ans pour récuper de tout ces efforts, bien qu'encor trés faible a son réveil elle découvrit les Tourmenteurs et leurs assaut contre la Création et perçut rapidement la menace qu'ils constituaient pour sa chère Mère-Frène. Alors sans hésiter elle confia le soin de ses Domaine a des mortels et s'engaga dans le Valde Bellum au coté d'autres Imperators.


Dernière édition par Godzilla le Mer 10 Fév 2016 - 3:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godzilla
Barbe ancestrale
avatar

Nombre de messages : 1202
Localisation : R'lyeh
Emploi : Exterminateur de cafards
Loisirs : je ne porte pas de slip ! (comme quoi plus ça change et plus c'est pareil)

MessageSujet: Géographie des Profondeurs   Lun 8 Fév 2016 - 3:27

TOPOGRAPHIE

Le Refuge des Abysses, Sanctuaire du Serpent du Fluide Ryutamayoshihimesama, s'étale dans les profondeurs de océaniques, à la frontière des plaques tectoniques philippines et pacifiques, d'une superficie équivalente a celle du japon, de la Norvège ou de l'Italie. Il est situé au cœur de la Fosse des Mariannes et s'étend sur prés de deux milles cinq cents kilomètres le long d'un arc orienté plus ou moins du nord-est vers le sud ouest. Plusieurs massifs montagneux partiellements immergé constituent le relief intérieur, tandis que les paroies abruptes du sanctuaire comme de titanesques murs soutiennent la masse des eaux de l'océan en guise de voute. De longues plages sablonneuses recouvrent la courbe intérieure de la fosse, tandis que vers son extrémité orientale, au point le plus profond du Locus, appelé Challenger Deep, un maëlstrom constitue un passage dangereux vers d'autres lieux et d'autres temps.

ENTRER ET SORTIR DU SANCTUAIRE
Le dôme du sanctuaire débouche, dans les profondeurs océaniques du Pacifique entre les Philippines et l’Archipel Nippon, a de telles profondeurs (-8 000 m.) la pression peut s’avérer fatale pour quiconque n'y est pas préparé !

En surface du maëlstrom de Challenger Deep, réseau complexe de tunnels et de cavitées naturelles partiellement innondées aboutit respectivement
• Au n°178 de la Septième Avenue, dans Greenwich, dans les sous-sols du backstage du Village Vanguard, célèbre club de jazz New Yorkais.
• Dans un parking souterrain du 4e arrondissemeent de Paris, sur l'île de la Cité, sous le parvis de la cathédrale Notre-Dame, là où jadis se trouvait un bain public gallo-romain. La catédrale elle même est revendiquée par le Baronet Titus Voïd, puissance de la Bouffonerie, comme son pré carré.
• Dans la vasque d'une charmante petite fontaine figurant un ouroboros d'inspiration phénicienne, un peu oubliée a l'écart du zoo du jardin public situé sur la route côtière de Limassol à Chypre.
• Débouchant dans une des ruelle du Folkemuseet de la presqu'île de Bygdøy aux abords d'Oslo en Norvège, un musée de plein air sur l'habitat traditionnel en face de l'établissement dédié a l'expédition Kon-Tiki, mais au prix d'un Miracle de Royaume Ardu ce passage renvoie au même endroit dans les années folles.

Tandis que les autres passages aux cœur même du tourbillon sont particulièrement périlleux a emprunter, la pression des profondeurs est telle (env. 1100 atmosphères) :
•  le remous capricieux débouche tout d'abord sur le Fracas des Chutes du Tartare, de gigantesques cascades bouillonnantes, ruisselants sur les basses branches du Frêne.
• plus profondément encore le courrant furieux se jette dans le vide sidéral, remontant de plusieurs siècles dans le passé de l'humanité a l'époque de l'apogée de la conquète spatiale.
• Finalement les eaux déchainées communiquent dans un perpétuel mouvement de-va-et-viens avec le Pôle Aquatique du Monde Spirituel.


Dernière édition par Godzilla le Mer 10 Fév 2016 - 3:47, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godzilla
Barbe ancestrale
avatar

Nombre de messages : 1202
Localisation : R'lyeh
Emploi : Exterminateur de cafards
Loisirs : je ne porte pas de slip ! (comme quoi plus ça change et plus c'est pareil)

MessageSujet: Le Peuples des Rats   Lun 8 Fév 2016 - 3:30

DE LA POPULATION
Les sujets de Locus Subduction sont principalement répartit en quatres peuples trés différents les uns des autres (cinq si l'on compte les spécificitées du Solarien), qui sont autant de castes vivant plus ou moins en interdépendance. En terme de proportion les rats et les robots représentent de loin les populations les plus importantes du sanctuaires (une dizaine de milliers de robots, douze milles peut être ? quand aux rats aucun recensement n'est parvenu a déterminer leur nombre exact), viennent ensuite les Spatiens dont le nombre s'approche de quatre cents individus en comptant les jeunes nés ces trois dernières générations (ils étaient soixante lors de leur arrivée au Sanctuaire il y a presque un siècle), tandis que les Sylphides en plein déclin démographique sont tout au plus mille-sept-cents.

LES RATS MC CORMICS, LES AFFAIRISTES.
Les rats (Rattus Norvegicus) sont arrivés plus ou moins clandestinement dans le Locus depuis la Norvège de Jadis (nul ne sait encore aujourd'hui par quel miracle leurs incessants allers retours vers cette période sont rendus possibles) il y a une décénie, Mc Cormic le Premier du Nom, le vénérable ayeul fondateur vivait d'expédient et de menus larcins, les puissances se réunirent pour le chapitrer et celui-ci contrit s'amanda alors il reçu la bénédiction des Puissances sous la forme d'un arbre magique aux baies enchantées. Son innombrable descendance tira un immense profit cette leçon et bâtit une lignée fondée sur des régles morales strictes qu'avaient édictées les puissances et telles qu'ils les avaient comprises. Ils cherchèrent et parvinrent a apporter leur participation active a la vie et aux intérêts du Sanctuaire. Il est a noter que profitant judicieusement de la période de prospérité grandissante, autant industrielle que commerciale, artistique ou intellectuelle, que connait la Kristiana du début du XXe siècle les Mc Cormic, aujourd'hui de respectables autant que fortunés citoyens du Locus, ont sous diverses montages et sociétés écrans pris des parts dans la plupart des activitées de la ville et y détiennet dans les années 2000 la presque totalité de la capitale de Norvégienne également de nombreux appuis politiques.

— Code des Mc Cormic —
• Respecte la Loi : ne joue pas, ne vole pas, ne ramasse pas non plus les trucs qui traînent car c'est aussi du vol, et ne t'embourse pas car c'est par là que débute du vice
• Cultive ton Lopin en Paix : travaille avec ardeur et dévouement a ta prospérité, prend soin des tiens et ne fait pas trops d'enfants car c'est autant de bouches a nourrir, respecte tes voisins et ne cause pas d'embrouilles
• Honore l'Arbre et les Patrons : car c'est par eux qu'est venu tout le bien qui est arrivé a notre famille, le toit sur nos têtes et la nourriture abondante comme les beaux vétements et les choses brillantes


— Blason —
En mémoire des bienfaits que leurs ont accordés les souverains les Mc Cormic ont adoptés pour armoirie un Dragon Rampant symbolisant l'Imperator surmonté d'un Buisson héraldique de  soutenu par cinq étoiles chacune a l'image de la fleur d'une de leurs puissances tutélaires : L'Ombre, l'Eau, la Médecine, la Malveillance et le Sénéchal, complété par la devise Némo Solus Sapit signifiant : Nul n'est Sage Seul.


Dernière édition par Godzilla le Mer 10 Fév 2016 - 3:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godzilla
Barbe ancestrale
avatar

Nombre de messages : 1202
Localisation : R'lyeh
Emploi : Exterminateur de cafards
Loisirs : je ne porte pas de slip ! (comme quoi plus ça change et plus c'est pareil)

MessageSujet: Le Peuple des Humains   Lun 8 Fév 2016 - 22:27

LES COLONS RESCAPES
Le Duc Elija Baley, la Puissance de l'Ombre, est originaire l'époque du futur avorté des terriens. Lorsque un Imperator malveillant fit remonter l'histoire humaines en arrière et déroba cette glorieuse épopée stellaire, il parvint a convaincre Tamayoshi de garder ouvert un pont entre le sanctuaire et cet on-ne-sait-trop-où du passé. Depuis il permis a plusieurs spaciens d'imigrer vers le sanctuaire et leur offrit un havre d'où, peut-être, peuvent t'ils espérer repartir un jour a la conquête de l'univers ?

Une la plupart des équipements technologiques de pointe des Colons Rescapés fonctionnent a l'extérieure du sanctuaire. Par essence celle-ci est identique a la notre ; une science qui pourrait se dévelloper dans les siècles qui viennent a moins que quelqu'un ait une idée brillante, tordue ou absurde. Systèmes hydroponiques, véhicules a ultra-haute vélocitée, miniaturisation, réalité virtuelle, nanomatériaux composites a mémoire de forme ultra-légers et résistants, clonage d'organes pour effectuer des greffes sans rejet, systémes electroniques experts pro-actifs et auto-régulés. Mais en revanche il n'y a pas de véritables intelligences artificielles (si l'on excepte les rob) la téléportation n'est pas viable au dela du niveau atomique, la téorie du voyage hypra-luminique n'existe pas, des recherches sur les sciences psyoniques sont en cours maissans donner pour le momment de résultats probant, etc.

De même certaines connaissances et leurs applications, d'un usage courrant lors de l'apogée de la conquéte spatiale, bien qu'elles demeurent disponibles dans le sanctuaire ne semblent plus avoir aucune espèce de capacitée a fonctionner hors du Sanctuaire (hormis dans la Poche du Temps des Colonies Spatiales), il en va ainsi du clonage intégral, de la cryogénisation, des armes a énergie, des champs de forces0, du voyage spatial longue distance sub-luminique, de la  terraformation, etc.

LES SPATIENS D'AURORA, LES CADRES
Lorsque les habitants de la Terre ont commencé à coloniser les planètes connues comme les mondes spatiens, ils ont effectué un contrôle extrêmement rigoureux sur les espèces autorisées à être transférées, depuis les mamifères jusqu'aux souches bactériennes ! Grâce à cela, leurs environements extrêment controlés sont dépourvus de tout forme de vie hostile à l'homme, ce qui a permis à leurs habitants, peu nombreux, de développer une longévité exceptionnelle. À cause de leur système immunitaire inexistant car inutile, les voyages a l'extérieur du Sanctuaire, sur Terre par exemple, se révèlent dangereux pour les Spatiens qui doivent alors s'équiper de gants protecteurs et de filtres nasaux. Cependant peu d'entre eux sont désireux de tenter l'expérience tant le sentiment de dégout et de condescendance qu'ils éprouvent pour cette planète primitive et le troupeau grouillant de semi-humains sous-évolué qui l'habite est fort. L'arrivé au Refuge des abysses fut pour la plupart un véritable traumatisme, les plongeant dans l'apathie et le replis sur eux-même, la promiscuité relative mais plus encore la cohabitation avec d'autres espèces intelligentes : les Silphides et depuis peu les Rats Mc Cormic pose au quotidien de nombreux problèmes, dont la xénophobie n'est pas le moindre. Les jeunes générations, notamment ceux nés dans le Royaume, semblent eux mieux a s'adapter que leurs aînés malgrés les nombreux préjugé racistes qui demeurent au sein de la population. A contrario de leur parents, plutot que de se réfugier dans une attitude passéïste et morose, ils déploient une grande énergie pour bâtir une société nouvelle et selon leur propres normes.

ACTURUS BENDER WEEDGE LE SOLARIEN, L'AUTARQUE
Seul et unique de son espèce parmis les colons rescapé, il représente un spécimen d'humanité (si l'on peut le qualifier ainsi) particulièrement extravagant : hermaphrodite, psychorigide, individualiste, hypersensible, névrosé, autosuffisant, clautrophobe, supérieurement intelligent, antisocial et mégalomane. Potentiellement immortel, disposant, il y a moins de cinquantes ans, de l'usage exclusif d'une planète toute entière et des services de milliers de robots, les conditions de vie au Sanctuaire sont pour lui particulièrement insupportable, malgrés les soins et l'attention toute spéciale que l'Impérator et les Nobilis ont apporté a chercher a soulager son malaise.

Weedge Farm occupe la moitié septentrionnale du Sanctuaire, c'est là que s'étendent les immenses serres hydroponiques et autres autofab fournissants la subsistance et les ressources nécéssaires au bon fonctionnement du sanctuaire. La technologie a sa disposition permet a Acturus B. Weedge, en un laps de temps plus ou moins long, de reconfigurer la topologie de sa propriété ou de modifier ses structures en fonctions de ses besoins spécifiques sur toute la zone en question. Les systèmes d'autorisation d'accés des appareils en question son basée sur la signature génétique du Solarien.

Notez que grâce a leurs lobes transducteur (des sortes de ganglions gros comme un œuf de poule situé a derrière leurs oreilles), les Solariens passent pour capables de télékinésie.


Dernière édition par Godzilla le Mer 10 Fév 2016 - 3:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godzilla
Barbe ancestrale
avatar

Nombre de messages : 1202
Localisation : R'lyeh
Emploi : Exterminateur de cafards
Loisirs : je ne porte pas de slip ! (comme quoi plus ça change et plus c'est pareil)

MessageSujet: Le Peuple des Sylphides   Mar 9 Fév 2016 - 0:58

LES SYLPHIDES, LES AUTOCHTONES
« Ils étaient de couleur verdâtre et avaient le ventre blanc. Leur peau semblait luisante et lisse, mais leur échine se hérissait d'écailles. Leur corps vaguement anthropoïde se terminait par une tête de poisson aux yeux saillants toujours ouverts. Sur le côté de leur cou s'ouvraient des ouïes palpitantes et leurs longues pattes étaient palmées. Ils avançaient par bonds irréguliers, tantôt sur deux pattes, tantôt sur quatre... Leur voix coassante... avait toutes les nuances d'expression dont leur visage était dépourvu. »
H.P. Lovecraft

Au début du Deuxième Age du Monde, lorsqu'Adam et Eve interdirent l'inceste a leurs enfants ceux-ci n'eurent d'autre solutions que de s'accoupler avec les bêtes pour perpetuer leur espèce, c'est ainsi que peu a peu la nature miraculeuse de l'humanité se dilua. L'un de ces premiers enfants pris pour épouse un Bête Serpentine rêgnant sous les flots, dont l'identité véritable est sujet a caution. Quoi qu'il en soit, de leur unions prolifique naquirent les baleines et bien d'autres espéces marines, mais parmi leur nombreuse progéniture on compte aussi une lignée antropoïde que d'aucun nommèrent Sirènes, Tritons. A plus d'une reprise que les bestiaires les confondirent avec les esprits des eaux.

On peut dire d'eux qu'ils forment un peuple paisible et subtil et pourtants capable de grands emportements. Ils vivent en étroite communion avec le monde qui les entoure. De prime abord ils passent pour indifférents et introvertit aux yeux des espèces a sang chaud alors qu'ils sont en réalité profondément contemplatifs et animé de passions farouches, mais leurs sentiments sont comme de puissants courrants sous marins qui rarement trouble la surface des eaux, si ce n'est dans de furieuses et immenses vagues emportant tout sur leur passage.

Amphibies, ils se montrent capables de survivre quelques temps en surface que de nager jusque dans les plus grandes profondeurs mais ils marquent une nette prédilection pour résider dans les grands massifs de corails qu'ils nomment eux-mêmes Citées et que l'essentiel de leur activité consitent a embelir et a cultiver avec un amour méticuleux. C'est en effets de ces massifs coraliens que naissent leurs enfants, patiemment façonnés par ceux qui seront sa parentèle, il n'est pas rare que les étrangers croient voir dans le nouveau-né encore partiellement minéral ou végétal de simples "objet" usuels quoique particulièrement élégants...

Leur religion complexe est basée sur une forme de chamanisme où ils révèrent la présence en eux des Dragas, ainsi qu'ils noment leurs premiers ancètres et aux cours de leurs Mystères ils se laissent ainsi posséder par eux dans des baccanales aussi sauvages que secrète. Certains parmis les Sylphides se montrent capable de parler aux esprits élémentaires au côtés desquels ils vivent, mais répugnent a exiger quoi que ce soit de ces derniers sans les dédommager en retour, ce qui donne lieu a d'interminables échanges de cadeaux et faveurs réciproques.

Deux fois l'an lorsque se produisent les grandes moussons qui rythme l'années des citoyens du Loccus, le trop plein des eaux océanique qui ruissellent sans cesse de la voute du Sanctuaire, les Sylphides célébrent de grandes processions en hommage a l'Imperatrice qu'ils nomment dans leur propre langue Mère Hydra, lui offrant en témoignage de leur dévotion et pour renouveller les pactes d'alliances qui les lient réciproquement, la garde et la charge de certains de leurs enfants a venir. Ces célébrations donnent lieu a une fête de carnaval vivement colorée. Peu a peu les nouveaux habitants du Sanctuaire ont adoptés cette coutume et la plupart s'y mèlent volontiers.

Peut-être sous l'influence de la présence des humains dans le sanctuaire, parmis les nouvelles générations de Sylphides certain(e)s naissent maintenant sexués, quoi que dans la plupart des cas leurs fonctions génitales soient incomplètes. Malheureusement, ces derniers sont aussi la plupart du temps, dépourvus des faculté empathiques que présentent leur parents. Ils finissent souvent par se laisser mourrir de chagrin, rejetés par leur peuple.


Dernière édition par Godzilla le Mer 10 Fév 2016 - 3:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godzilla
Barbe ancestrale
avatar

Nombre de messages : 1202
Localisation : R'lyeh
Emploi : Exterminateur de cafards
Loisirs : je ne porte pas de slip ! (comme quoi plus ça change et plus c'est pareil)

MessageSujet: Le Peuple des Robots   Mer 10 Fév 2016 - 1:51

LES ROBS, LES PROLETARIAT
Les robots du sanctuaire contrairement a ceux que l'on trouve sur la Terre d'aujourd'hui, sont d'un modèle ancien (pensez ils on plus d'un demi millénaire) et ont connu une évolution différente : tout d'abord ils ne se trouve aucun Androïde parmis eux, ensuite, ce sont clairement des machines leur aspect — qui bien qu'antropomorphe n'a souvent rien d'humain — témoigne de ce qu'ils sont conçus, pour la plupart, pour résiter a des conditions extrêmes d'exploitation et dédiés a des taches particulièrements pénibles, voire dangereuses dans des environnements souvents inhospitaliers. Leur cerveau positronique intègre les trois lois de la robotique mais ces modèles sont antèrieurs au perfectionnement de celles-ci leurs comportements sont parfois inappropriés a la situation. Enfin, la loi zéro (un robot ne peut pas faire de mal a l'humanité, ni par son inaction, permettre que l'humanité soit blessée) fut élaborée de manière assez tardive ne figure pas non plus dans leur programmation.

Ce sont eux qui fournissent la main d'œuvre principale du Sanctuaire notamment a Weedge Farm. Tandis que Al l'Erü a commencé a en former quelques un a des tâches de "police", celles-ci consitent non seulement a assurer le maintien de l'ordre, mais aussi a venir en aide a la population en cas de sinistre ou dans ses démarches quotidiens. Disposant depuis peu de droits civiques aussis étendus que les autres peuples du Locus, la résistance marxiste qui avait pris naissance parmis une minorité d'entre eux et avait un temps temps fait preuve d'une certaine tendance a l'action radicale s'est reconvertie en un vaste mouvement syndical, de manière a mieux défendre leurs intérêts auprés des souverains. Les Robs s'entendent de façon surprenant particulièrement bien avec les Sylphides qu'il semblent considérer comme leurs semblables...

Il est important de garder a l'esprit que les Robs du Sanctuaire sont soumis aux mêmes restricitons que les autres artefacts technologiques propres à la période de la Conquête spatiale et cessent de fonctionner dés qu'isl sortent du Loccus.


Dernière édition par Godzilla le Mer 10 Fév 2016 - 3:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godzilla
Barbe ancestrale
avatar

Nombre de messages : 1202
Localisation : R'lyeh
Emploi : Exterminateur de cafards
Loisirs : je ne porte pas de slip ! (comme quoi plus ça change et plus c'est pareil)

MessageSujet: Droit & Société   Mer 10 Fév 2016 - 3:38

DU GOUVERNEMENT
Le Locus fonctionne d'ordinaire, sur le modèle d'une Anarchie démocratique, les sujet concernés se réunissent de façon irrégulière lorsqu'une décision importante ou un litige le nécessite, par exemple, en assemblée qu'ils appellent la Boullé, sur le modèle des ancienne assemblées grecques, et aprés avoir débattu du sujet (dans un calme plus ou moins relatif) votent pour ou contre les propositions misent a l'étude. Celle-ci est d'origine assez récente puisque jusqu'a l'arrivée des coloniens les seuls sujets du Sanctuaires étaient les Sylphides qui se comportaient un peu a la manière d'une conscience collective. De par son origine, ce sont les premiers colons arrivés qui ont eut l'idée de ce mode d'organsation, les places y sont en nombre limité, une soixantaine c'est-à-dire autant qu'il y avait de colons au début de leur présence. Aussi bien souvent les membres de la communauté partageant un intérêt commun se rassemblent par lobby et choissent celui ou ceux qui vont représent leur position.  Recement par ordre des Souverain il a été décidé que tous les Peuples du Sanctuaire avait le droit et le devoir de siéger lors des assemblés de la Boullé et des différents forums. Cette décision qui s'accompagnait d'un élargissement des droits des Robs pour en faire des citoyens égaux en droits avec les autres communautés du Locus a été plutot bien accueilli, au final, par les Colons et entériné par un vote populaire

DU DROIT
Les lois du Sanctuaire sont pour ainsi dire inexistante et l'arbitrage au cas par cas leur étant, jusqu'ici au moins, préféré qu'il s'agisse de questions de propriété, d'union, de crime et délit ou de servitudes collective... Néanmoins lorsque les instances citoyenne ne parviennent pas a trancher une question ou qu'un sujet refuse le jugement de ses pairs, l'affaire est en général porté a la connaissance des Souverains, c'est-à-dire les puissances souveraine et le Sénéchal qui prenent une décision considérée par tous comme ayant force de loi, suivant le même principe un véto des Nobles serait de nature a rendre caduque une décision de la Boullé. Jusqu'ici nul n'a poussé la contestation jusqu'a porter une doléance devant l'Impérator.

D'une façon générale c'est la notion de morale commune qui guide le comportement des Spatiens, le Code Mc Cormic sert de droit au peuple des Rats, les Robs son tenus par la programmations de leur cerveau positronique au respect des trois loies fondamentales et pour ce qui est des Sylphides, c'est le mystère le plus absolu mais comme ces derniers causent d'ordinaire peu de problèmes nul ne semble s'en être inquiété. Quand au Solarien, en l'état actuel il entend que ce qu'il fait chez lui ne regarde que lui... Néanmoins, quelques éléments coutumiers ou des décisions des Nobles semblent communément être respecté par tous, entre autres : il est du devoir des Souverains de bénir les unions lorsque celles ci sont perénnisés et portées a leur connaissance, de même que récement un décret des puissances souveraines a décidé de proscrire les jeux "d'argent"...

L'Eru, Al, qui s'est piqué pour le Code Civil Suisse et aprécie les systèmes juridiques alambiqués de la Terre travaille cependant a une transposition de celui-ci pour le Sanctuaire...

DE L'ECONOMIE
Un accord passé avec Acturus B. Weedge lui permettant tout a la fois de disposer pour son usage exclusif d'une large partie de la Fosse des Mariannes et de bénéficier des services des Robs contre un engagement a fournir aux sujets du Loccus les ressources nécéssaires a leur vie quotidienne et une allocation, décidée par les souverains, versée en "coquillages" a chacun de ceux-ci et devant en pratique couvrir l'ensemble de leurs besoins vitaux a permis a un système d'échange relativement sain bien que rudimentaire de se dévelloper. Du moins au niveau des Rats et des Spatiens qui entretiennent une relation intense d'échange réciproque pour le plus grands bénéfice des Mc Cormic ! Les Sylphides utilisent leur allocation pour orner les abords de leurs Cité Corallienne, c'est ainsi qu'on voit fleurir de splendides jardins de nacre dans les lieux qu'ils fréquent et habitent. Les Robs eux, n'ayant aucune dépense spécifique ont dévellopé un systéme de finance a partir de leurs prorpes allocations pour permettre l'emergence de projets individuels qui n'auraient pas reçu l'aval de la communauté, et le retour sur investissement de ces initiatives s'avère suffisament élevé pour compenser les pertes dues a des projets risqués ou peu viables.


Dernière édition par Godzilla le Mer 10 Fév 2016 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godzilla
Barbe ancestrale
avatar

Nombre de messages : 1202
Localisation : R'lyeh
Emploi : Exterminateur de cafards
Loisirs : je ne porte pas de slip ! (comme quoi plus ça change et plus c'est pareil)

MessageSujet: Re: Locus Subduction, Pilier de la Création & Refuge des Abysses   Jeu 11 Fév 2016 - 1:38

"AL", L'ERÜ AL SIVARD
AFFILIATION : Code des Serpents (identique a celui de l'Impérator)
BLASON : une fleur de Frêne, symbole de protection, bordée de brins d'herbe pour évoquer sa soumission a sa charge et lui rappeler l'humilité qui doit être la sienne.

C'est le Sénéchal ou gouverneur du Sanctuaire. Cet individu, bougon sous ses airs guindé, est la "réincarnation" de Sivard ; le plus vieux compagnon de Tamayoshi, peut être son serviteur depuis plus longtemps que la première de ses puissances le Baronnet Voïd (?). En l'absence des puissance ou pour les décharger du tout-venant c'est lui qui gère les affaires courantes du Locus.

Polymorphe, il ne recourt plus guere a son aspect d'origine : celui d'un grand homme sombre aux allures de momie, le visage acéré et sévère portant de longues moustaches tressée. Il lui préfère celle d'un crabe* a visage humain, bien que depuis l'arrivé des colons rescapés et surtout des robs, il manifeste une nette tendance a intégrer des éléments biomécaniques plus ou moins évidents a son apparence. Le seul trait vestimentaire qui lui soit connu est un fétichisme notoire pour les calottes et autres bonnets.

Premier grand prêtre du Culte des Mystère qui jadis révéra et servit le Serpent du Fluide. Lorsque le clergé du [nom du culte ???] trahit l'Impératrice et chercha a s'emparer de son pouvoir, Sivard périt et les rares a savoir ce qui se passa effectivement dans cette période troublé n'ont jamais jugé opportun de le révéler ou de le consigner pour la postérité. Cependant mue par d'obscures raisons Tamayoshi se donna beaucoup de mal pour retrouver ce qui restait de sa dépouille et grâce a de puissantes magies le reconstitua. Puis lui insufflant vie et conscience et tout ce qu'elle put retrouver de souvenir de sa première incarnation, l'Impératrice en fit un une sorte de golem.

Mort ou tué a de nombreuses reprises au cour des âges, Ryutamayoshihimesama conserve une infime part du Sivard originel, pour a chaque fois le faire renaitre. Ainsi siècles après siècle, Al, put continuer a servir avec dévotion et application le dragon.  il en est a sa onzième naissance depuis son commencement.

— QUELQUES AUTRES PERSONNALITES DU SANCTUAIRE —

Balthazar "Balt" Phalazar : Ce jeune Spatien de seconde génération est venu solliciter l'autorisation et le soutient des Nobles (et l'a obtenu) pour son projet d'Exausteur Cubique d'Esprit Critique, un générateur d'ondes censé rendre sensiblement plus intelligent l'environnement (quoi que cela puisse vouloir dire). Génie ou charlatant ?  

Noël : Natif du sanctuaire, le seul enfants miraculeux que Tamayoshi ait conçu avec un Spatien. Doté du pouvoir de guérir par imposition des mains et d'une beauté inhumaine. Il excelle en tout ce qu'il entreprend, alors forcément trop conscient de sa valeur, il a grandi avec l'idée qu'il prendrait la suite d'une des Puissances de sa Mère lorsque le moment sera venu.  Il a trés mal pris d'être vertement  remis a sa place par les Nobilis.

Miette Jr McCormic : Négociante internationale, intellectuelle curieuse, amatrice d'art et de vins, voyage régulièrement entre le locus et la Terre pour conduire les affaires de la famille.

R. H-76 : Commissaire général de la police du Locus. Ancre du Sénéchal. Ce rob, simple et compétent, était, avant son arrivé au sanctuaire, contremaitre d'exploitation sur les champs gaziers de Titan (une des lunes d'Uranus).

Sifflet : Enfant de la Sylphide Wwflwshwh, élevé en partie par Lorie et Martin Benz un couple de colon de la classe moyenne, suite a un quiproquo déclenché par l'Aïeul McCormic Ier du nom, il constitue un trait-d'union entre les deux cultures.

* Une symbolique très forte reste attaché a cet animal qui est l'emblème des nombreux ordres gardien et des protecteur de toute sorte, certains contes prétendent qu'ils abritent l'âme de guerriers défunts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godzilla
Barbe ancestrale
avatar

Nombre de messages : 1202
Localisation : R'lyeh
Emploi : Exterminateur de cafards
Loisirs : je ne porte pas de slip ! (comme quoi plus ça change et plus c'est pareil)

MessageSujet: Guide et curiosités locales   Ven 12 Fév 2016 - 0:57

UN BREF TOUR DES SITES REMARQUABLES ET DES INFRASTRUCTURES
La faible dansité de population ajouté a son origine techtonique, a son immense superficie et au fait qu'il soit en grande partie immergée font du Refuge de sAbysses un endroit encore en grande partie inexploré. Néanmoins voici les principaux lieux où s'est pour le moment concentré l'activité de ses habitants.

CHALLENGER DEEP : le point le plus profond de la fosse des Mariannes, si l'on en croit les mesures qu'on réalisés des humains au cours d'une expéditions scientifique menée depuis la terre prosaïque et qui a bien faillit s'achever en catastrophe lorsque ceux-ci ont accidentellement glissés dans le Sanctuaire ! C'est le point autour duquel prend naissance le Maelström et les divers passages permettant de quitter ou de rejoindre le sanctuaire comme il est expliqué au début de cet article.

CROOKED HOUSE : la propriété des McCormics batie sur le rivage occidental du locus, là où l'ancêtre fondateur avait dréssés sa cahute de bric et de broc, celle ci se présente sous la forme d'une cotage gonflé et boursoufflé dans des proportion extraordinaire (adapté certe a l'échelle des Rats, mais extraordinaire tout de même), monstruexu crosiement entre la Tour de Pise et la Maison en Pain d'Epices. C'est une manoir biscornue bardée de colombages et de pignons proéminent et peint dans les couleurs les plus invraissemblables. Au point de sembler sortir tout droit d'un Walt Disney, pourvu de tout le confort dont un rat peut réver : chauffage central, baignoires a pieds et eaux courrante a tous les étages, et bien sur des réfrigérateurs pleins de fromage ! C'est là que vit toute la tribue des Rats, toutes générations confondues. Compte tenu du taux de natalité élevé de ces derniers, le batiment est perpetuellement en travauxpour lui adjoindre des piéces par ci, des ailes par là, actuellement il approche en taille celle d'un Palais de la Renaissance....

LA CITE CORALIENNE : elle occupe toute la partie intérieure du croissant que forme le Sanctuaire et s'étend profondément dans les eaux qui baignent les plages de Chamorros. Bien qu'une immense partie de celle-ci soit maintenant déserte faute d'une population Sylphide suffisante elle conserve une spendeurs et une majesté inégalée qui se teinte parfois de profonde mélancolie devant ses "palais" laissées a l'abandon ou de ses jardins aquatique oubliés ou s'ébatte de nombreuses espèces de poissons aux couleurs merveilleuses parmis les spires d'opalines, les statues de porphyres, les conques de acres ou les colones d'albatre. Il est d'ailleurs particulièrement ardu de déterminer ce que l'on doit aux hasards de la nature et ce qui est le fait de l'habileté et le fruit du labeur de ses habitants tant l'agencement des lieux prend des allures de chefs d'œuvres Art-Nouveau décadent.

LE BLOCK : c'est la future zone de confinement (parfois aussi appelé la Prison) située dans l'extrémité la plus a l'ouest du Sanctuaire, ce secteur prévu pour recevoir des aménaement de  haute sécurité viens a peine de voir sa construction s'achever, il n'accueille pour le momment qu'un seul pensionnaire et encore celui-ci n'est-il pas un prisonnier, mais Balt L'inventeur dont les puissances ont décidé qu'il vallait mieux éloigner ses installations de recherche de parties plus peuplées du Locus

LE BONIN, GUAM ET CHAMORROS, ET LE KRAKATOA : respectivement ce sont les noms des quatres massifs montagneux qui constituent l'essentiel du relief du Sanctuaire. Le massif du Bonin (au nord) a presqu'entièrement été consumé comme matière première par les besoins des autofab Weedge County. Les Plages du Chamorros (a l' ouest) présente le relief valloné et des déclivités propres a d'anciennes coulées magmatiques solidifées, des quatres c'est celui qui possède la plus vaste surface emmergée. Tandis que le Mur de Guam (a l'Est) marque la limite orientale du Sancturaie par ses a-pics abruptes dont l'altitude et la verticalité ne démentent pas son nom. Enfin la  partie occidentale du locus est constitué par la Faille du Krakatoa (au sud-ouest), a la forte activité sysmique présentent un relief cahotique de saillie et de crevasse, dansis que de probables volcans sous marins ont values le surnoms de Mer Bouillonante a ses eaux.

LE C.C.R. (CENTER FOR COGNITIVE RESEARCH) PHALAZAR : un nom pompeux pour un simple labo certe pourvu d'installations de pointes, mais malgrés tout assez modeste et d'une simple chambre pour mener les expérimentation, il est situé en périphérie du Block.

LE FLYING PARLIAMENT : cet amphithéatre lévite, plus ou moins a la verticale de Challenger Deep, c'est le site dédié aux  sessions de la Boullé, mais accueille aussi des représentation de théatre ou des concerts (amateurs) et sert a toute les cérémonies officielles du sanctuaire. Malheuresement ses modestes dimensions, il a été construit lorsque le nombre des Colons était encore trés inférieur a ce qu'il est aujourd'hui, ne lui permettent pas d'accueillir plus d'une centaine de personnes et il arrive assez régulièrement qu'il soit comble, il est plus ou moins questions de procéder a des aménagement mais les citoyens ne semblent pas encore s'être accordés sur la natures de ceux-ci.

LES HUTCHS : les premiers Spatiens ayant en grande partie conservé leur mode de vie relativement isolationiste s'installèrent de façon dispersée profitant au mieux de l'étendue du sanctuaire pour mettre le plus de distance entre eux et leur voisins. Leurs demeures aux l'allure d'un bunker accroché aux flanc des massif rocheux comme le nid de quelque volatile futuriste, ou plus précisément comme un clapier puisque la majeure partie de l'habitat se situe au dessous du niveau du sol, sont équipées de système de survie autonaumes dignes d'un abris anti-atomique, malheuruesement le confort est du même niveau. Lorsque l'envie les prenait de rendre visite a un couple d'amis ils peuvent toujours utiliser leurs fusées personnelle pour parcourir les quelques centaines de kilomètres les séparant de ceux-ci.

SKYVIEW : autrement dit le "ciel" du Sanctuaire, une immense voute d'eau magiquement retenue mais pas infranchissable. Soutenue par d'immenses arcades d'ombre et d'eau solides. Flottant là dans les hauteurs du Locus des luminaires qui sont autant d'étoiles multicolores BRILLANT dans la nuit du Refuge des Abysse. Parfois on peut appercevoir en dehors une créature des grandes profondeurs ou quelque monstre marin préhistorique dont le chemin passe a proximité ou simplement attiré là par curiosité

STILTOWN (Anciennement : Stilt Town) : les Spatiens nés au Sanctuaire ont peu a peu délaissé les domes exigus et isolé de leurs parents pour préféré s'installer sur de grandes plateformes en parties construites a la surface des eaux sur des systèmes de pilotis a compensation gravitationnelle. Si les plus anciennes de ces installations présentent l'aspect de containers avec souvent de larges espaces vitrés pour profiter du paysage, la mode actuelle va a un certain dépouillement avec notamment la disparition des murs et autres délimitations vers l'espace extérieur pour selon l'expression en vogue : "revenir a la nature" ! Il faut dire que le climat clément du sanctuaire et les technologies disponibles permettent assez aisément de profiter du côté champêtre de la chose sans avoir a en subir les inconvénient.

Stiltown s'est peu a peu étendus jusqu'a former une petite agglomération (trés distendues toutefois) rayonnant a travers toute la partie médiane du Sanctuaire, depuis Weedge Farm jusqu'a Crooked House, à la manière d'une toile d'arraignée. On peu y trouver, une marina, un multitude de micro-boutiques proposant toutes sortes de choses superflues sur le modèle d'un souk (depuis la bijouteries tribale inspirée de l'art autochtone jusqu'a des guides touristiques pour effectuer des randonnée dans le Sanctuaire, en passant par du mobilier, de la domotique ou de la décoration pour sa plateforme ! On trouve aussi de nombreux restaurants "exotiques" c'est-à-dire proposant de la cuisine Terrienne ou des Missencafé, un cabaret-dancing-salle de fitness et une centre d'éducation par holobandes un concessionnaire vendant des mini-jets (des fusées de taille plus modeste) aux formes inspirées des vieilles auto-terriennes et quelques ateliers collaboratifs proposant des  formation pratique dans divers domaines, des réparations, des services a la personne, etc. Inutile de préciser que la plupart de ces établissements sont détenus par les McCormics, que les employés sont des Robs et les clients souvent des Spatiens...

Pour des raisons de simplification administrative l'Erü Al a décidé d'adopter une division en district :
(1er district) — CROSS EDGES, s'étend sur l'ombilic du Locus et correspond plus ou moins au maelström
(2e district) — MERRYLAND, a la frontière entre Stilt Town et la citée de Corail, un trait d'humour grivois surprenant de la par du Sénéchal !
(3e district) — OLD VILLAGE, là où les hutchs sont les plus nombreuses et qui historiquement correspond au premier secteur d'implantation colonien
(4e district) — WEEDGE COUNTY, borde le domaine du Solarien, c'est la plus grande concentration démographique (si l'on excepte Crooked Hoose) du Locus principalement fréquenté par les Robs travaillant sur l'exploitation d'Acturus B. Weedge
(5e district) — WALLSIDE, bordant le Mur de Guam, le centre du commerce et de l'activité urbaine, c'est aussi le deuxième lieu le plus densément peuplé, en majorité par des Rob'
(6e district) — DOWNTOWN, la partie occidentale de Stiltown qui aboutit a la Crooked House

WEEDGE FARM : le domaine du Solarien, où s'étendent a pertes de vue des alignements d'immenses serres automatisés, entrecoupées parfois d'une autofab sous terraine dont seule émerge la cheminée semblable a un reacteur nucléaire. D'énormes engins de chantier, grues et transports hauts comme de building, conduit par des Robs industrieux circulent dans le grondement assourd de leurs moteurs, parfois couvert par le bourdonnement des essains de nanomachines au travail.

LE CŒUR DU ROYAUME
C'est le saint-des-saint situé dans un replis de l'espace du Locus. Il se présente sous la forme d'une esplanade "pavées" de gigantesque lotus flotant sur un flot pas-toujours-aussi-calme-qu'on-pourrait-le-souhaiter et reflétant les humeurs de l'Impératrice. les feuilles et nénuphars sont la plupart du temps (mais pas toujours) suffisament grands et résistant pour que l'on puisse marcher dessus avec quelque assurance. De temps a autre Ryutamayoshihimesama, qui repose dans les profondeurs obscures et liquides du dessous, s'ébat telle une immense baleine fendant la fine couche de nénufars pour surgir dans une cabriole aux allures de raz-de-marré et retomber dans une gerbe d'eaux et de fleurs aussi puissante qu'un Tsunami ! A proximité du centre de cet espace qui s'étend a perte de vue et peut-être a l'infinie (?) des effigies figurants certains Nobles de la Famillæ correspondent au points d'entrée des puissances dans ce lieux trés sacré.  

Ainsi, le Golah Al Sivard est présent a travers une statue d'or représentant un hybride de Crabe et de Grenouille, dont n'émerge que la tête moussue dont parfois les yeux semblent suivre du regard les jeux solitaires ou le sommeil du Dragon.

Notez que si vous ne l'avez peut-être pas tous visité mais en avez au moins entendu parler par vos frères ou sœurs Célestes

_________________
« La seule vérité du multivers c'est que la classe, il y en a qui l'ont et d'autres pas. Moi je l'ai et toi, tu l'as pas. »
Factole Rhys de l'Ordre transcendental, au Grand Oratorium, suite a un échange un peu vif avec le Factol Sarin de l'Harmonium

« Ce qui est bien avec les guerres civiles, c’est qu’on peut rentrer manger à la maison. »
Général Robert E. Lee en partance pour Gettysburg

« Chaque jour, une fois par jour, faites vous un cadeau. Ne le planifiez pas. Ne l’attendez pas. Laissez le venir. Cela peut être une nouvelle chemise, une sieste dans votre bureau, ou deux tasses d’un bon café noir bien chaud. »
Agent Dale Cooper, au Double R Diner en compagnie du Sherif Truman, méditant sur l'opportunité de reprendre ou non de la tarte


Dernière édition par Godzilla le Ven 12 Fév 2016 - 1:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godzilla
Barbe ancestrale
avatar

Nombre de messages : 1202
Localisation : R'lyeh
Emploi : Exterminateur de cafards
Loisirs : je ne porte pas de slip ! (comme quoi plus ça change et plus c'est pareil)

MessageSujet: ... fini-ni...   Ven 12 Fév 2016 - 1:06

"Bien", dit la Divine Rose Trémière quand au bout de Sept jour elle contempla son œuvre et vit que c'était de la BOMB'A !!!, maintenant c'est un peu a eux de bosser... avant que je ne mette a l'Impérator.

Bref, cet état des lieux du Sanctuaire n'est qu'une base sur laquelle on pourra discuter, j'ai essayé de le construire a partir des souvenir des discussions que nous avons eut en table, de mes notes éparses et de la façon dont je voyais les choses. D'ici la prochaine sessions vous pouvez faire part/débattre de vos idées et/ou envie a la suite de ce (long) post manière de préparer le terrain : par exemple, on pourrait envisager que vous gérriez chacun un secteur du sanctuaire (un district ou autre chose (sauf le Cœur-du-Sanctuaire bien évidement, Crooked House que se réserve Al le Sénéchal et Weedge Farm qui comme c'est dit est le "territoire du Solarien). J'aimerais aussi pour ceux qui ont le 2 requis en score de Royaume savoir ce que figure votre effigie. Pour le reste je demeure disponible pour (tenter) de répondre a vos questions éventuelles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godzilla
Barbe ancestrale
avatar

Nombre de messages : 1202
Localisation : R'lyeh
Emploi : Exterminateur de cafards
Loisirs : je ne porte pas de slip ! (comme quoi plus ça change et plus c'est pareil)

MessageSujet: La Gazette de l'Abysse   Ven 11 Mar 2016 - 12:34

Des nouvelles têtes
Sa Majesté Impériale, Ryutamayoshihimesama, a la joie d'accueillir les recalés a la succession d'Alice de Schærbeck, bienvenue au Sanctuaire à :

• Lindiwe Chaka ce jeune Zulu de tempérament rêveur et contemplatif, quaterton de fée, étudiant prometteur en première année de médecine est également un parle aux bêtes et un peintre naïf plein de talent .

• Céline Zertouni, aide soignante libanaise très politisé par la cause nationaliste. Le ver de pure haine qui la ronge et les "incidents" récents qui ont fait d'elle une mort-vivante n'arrangent en rien sa personnalité borderline...

• Liu Wong, est un acupuncteur de renommée internationale. Ses recherches visent faire la synthèse entre la médecine traditionnelle et les techniques de pointes de la science moderne.

• Tim, Trixie et Cuccaracha : l'exubérant ferrailleur Serbe vagabond au grand cœur, son transsexuel d'époux passablement abîmé/e par des séjours forcé en hôpital psychiatrique tout autant que par sa consommation forcenée de drogue, ainsi que leur Coccinelle (la voiture, pas l'insecte) aussi bariolée que capricieuse.

Un demi million de Chinois, et moi, et moi, et moi...
Suites a un mauvais coup de la Marque Jaune, un miracle d'Edgar le Domino de l'Architecture a été détourné et deux immenses portes ouvertes a Shangai et Hong-Kong se sont mise a aspirer la population. La Familliæ après avoir réglé le problème de ces centaines de milliers de citadins en proie a une sévère Dementia Animus errant dans le Sanctuaire, et perdu au passage la pointe sud est de celui-ci (...), s'est attelé a les accueillir comme des citoyens de plein droit, d'autant que les malheureux n'ont plus d'attaches sur leur Terre d'origine (pour être plus précis leurs proches comme l'administration les ont tout simplement "oubliés"). Le secteur de la construction connaît connaît aujourd'hui un boom sans précédent et il est a prévoir que dans les décennies qui vienne celui de la petite enfance va également voir croître son activité ! Les colons vont enfin pouvoir sortir de leurs armoires leurs transducteurs (appareils de traduction en temps réel).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Locus Subduction, Pilier de la Création & Refuge des Abysses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Locus Subduction, Pilier de la Création & Refuge des Abysses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Locus Subduction, Pilier de la Création & Refuge des Abysses
» Règles de création de persos
» La boutique de création de Musika {Ouvert}
» Demande de création d'un club
» création persos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Nains Des Forges :: Jeux de rôles :: Le petit monde des Nains :: Godzilla AKA Mehdi :: Nobilis :: Cœur-du-Royaume-
Sauter vers: