Le Forum du Club de Jeux de Rôle de la Mjc Desforges
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Une histoire à perdre les yeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sagnem
Barbe vénérable
avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : enter ici et là bas et hier et demain
Emploi : inter mites temps
Loisirs : faire de l'encadrement de portrait de criminels célèbres

MessageSujet: Une histoire à perdre les yeux   Lun 8 Sep 2014 - 23:42

Tout commença un soir de brume dense, un de ces soir où la fumée de la Grande Fonderie semble être une brise comparée au smog étouffant de la Cage. Cette nuit, après antépic, j'ai eut un cauchemard. Bien que ce mot ne soit rien en comparaison de ce que je vit. Dans ce monde onirique mais pas moins réel, je la vit pour la première fois. Elle, La Dame. Dans un petit jardin aux ronces et roses, par un beau jour de brume inexistante. Je pouvait voir l'anneau du Multivers dans toute son immensité. De tout côté il y avait Sigil. Et je la voyait, Elle, couper des roses avec ses doigts. Au moment où je me rendis compte qu'elle flottait, je sortit de ce monde en sueur et tremblant de peur.

Ce rêve récurent changeait parfois. Il me montrait une discussion entre Elle et un homme, des dabus faisant office de serveur et apportait thé et biscuit. Je mourait chaque fois qu'elle posait son regard sur moi. Une autre fois encore, les dabus me regardaient "par dessous" , la foule s'écartait à mon passage, et mon ombre tranchait et coupait.

Ne pouvant plus supporter ces rêves, je chercha des informations sur ces derniers. Je demanda à Règle-De-Trois, l'Empereure de la Cage, la source de ces malaises nocturnes. Il me répondit par une question "Qui est la Cliquetante?". J'alla jusqu'à me perdre dans le labyrinthe du Bordel des Flammes Froides. Et je peux le dire, c'est en se perdant qu'on peut (se) trouver.

Là je vit une gueunaude, vieille, sale, peu recommandable, comme toute les gueunaudes.

Mais ce qu'elle me dit changea tout. Elle me dit que la Dame et la Cliquetante ne sont qu'une, elle me racontat l'histoire de l'Oiseau Superbe et de sa Cage construite autour, j'apprit que j'était l'enfant et elle une bergère. Puis elle m'arrachat les yeux, me lacèra le corps et me tua.
Je me réveilla dans une cellule de l'Asile de la Loge couvert de cicqtrices et aveugle. Voilà comment j'ai perdu la vue pour mieux voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une histoire à perdre les yeux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]gin ichimaru (terminé)
» une tite question sur les Miraluka
» La longue histoire d'un Ange...
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]
» Mieux vaut payer ses dettes...(pv Anthéa)Rp Histoire [terminé]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Les Nains Des Forges :: Jeux de rôles :: Le petit monde des Nains :: Godzilla AKA Mehdi :: Planescape :: Graffitis sur le Livre des Morts :: Le coin d'Abel-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: