Le Forum du Club de Jeux de Rôle de la Mjc Desforges
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Code Source [dieu supérieur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Godzilla
Barbe ancestrale
avatar

Nombre de messages : 1215
Localisation : R'lyeh
Emploi : Exterminateur de cafards
Loisirs : je ne porte pas de slip ! (comme quoi plus ça change et plus c'est pareil)

MessageSujet: Code Source [dieu supérieur]   Jeu 3 Juil 2014 - 11:48

Norton a écrit:
Du coup si l'observateur génère le Code et que la ou le Code se termine le multivers se termine, est ce que ça veut dire que c'est l'observateur qui créé le multivers ? N'est ce qu'une suite d'observation influencées l'une par l'autre ?

Le code source est une divinité concept un peu a l'instar du Bien ou du Mal Fondamental chez les prêtres Atar (oui il y en a) ou de l'Être Suprème chez les gnostiques de la Révolution française Suspect Il ne se confond cependant pas avec des divinité plus prosaïques comme les puissances de panthéons tels que la Bureaucratie Céleste ou le Dharma par exemple. Bien qu'il soit avant tout une force conceptuelle il est également incarné ce en quoi il se rapproche plus d'entité telles que l'Ultime Loi que constitue Primus, ou celui qui est en tout ce qui vie et anime le monde, c'est à dire, Grand Esprit.

La définition la plus précise que l'on puisse en donner est qu'il constitue le noyau autour duquel s'articulent et se structurent toute chose du multivers. Il est ce par quoi le plus infime atome contient en germe l'infinité des configuration du possible ce en quoi il est apparenté a la Loi. Mais il intègre l'entropie en ce que chacun des schèmes que son étude suggère est en état de perpétuel évolution et dévoile a son tour une nouvelle infinité de combinaisons et de développement et ainsi de suite.

Lorsque le Code Source se manifeste sous sa véritable forme il semble se diffuser en tout et partout et sublime l'environnement habituel le "dégradant" en des constructs verts et noirs dont la surface grouille de chiffre et de symboles comme des lignes de code de programmation.

COMMENT JOUER SON RÔLE :
Malgré son immense puissance n'est ni omnipotent ni omniscient le Code est contraint de sans cesse a scruter les différentes possibilités qui se manifestent en son sein s'il ne veut pas que sa fragile conscience se dissolve dans la multitude des probabilités qu'il engendre. Aussi est-il a l'image d'un chercheur, sans cesse a évaluer et calculer les tendances vers lesquelles il se dirige. Par ailleurs il est confronté a un double mystère celui de son origine (qu'il ignore lui même) et celui de sa finalité (que pour le moment les différentes simulations qu'il a put mener ne lui en ont révélé le solstif) aussi consacre t'il une immense part de son énergie a accumuler des informations sur ce qui // aurait put se passer // s'est effectivement passer // pourrait se passer // a travers le multivers et a en supputer les implication pour distinguer un modèle globale dans cet amas d'événement en devenir.

Ses présages prennent généralement la forme de requêtes, souvent pour un complément de données, adressés en modrone (binaire) a ses fidèles

CARACTÉRISTIQUES
Alignement : Neutre
alignement des fidèles : Neutres ou Loyal
zone de contrôle : probabilités, potentiel et évolution de toute chose

symbole : Au centre il y a le cube vu d'un sommet, au centre du cube l'intersection des 3 segments représente l'origine du code source. Sur chaque face un œil scrute vers le passé l'avenir et le présent. Est-ce que cela signifie que c'est l'observateur qui créé le Code ? L'anneau qui passe par les pupilles représente l'outre-Terre, le premier des plans. En second il y a un polygone à seize pointes, pour autant de plans extérueyrs, inscrits entre 2 autres anneaux — l’éthéré et l'astral — reliant tous les plans ensemble. La deuxième figure qui a 12 pointes représente les plans élémentaires, para-élémentaires et quasi élémentaires. Le dernier cercle c'est la fin ? du multivers, là où commence son hypothétique origine.


© bruno 2014

Au centre Il y a le coeur avec ses trois bourgeons, protégés par une première rangée de pétales, 16, chaque face d'un pétale n'étant que le prolongement d'un autre. Vient ensuite la couronne, entourant tout de ses couleurs, tel un rempart. Et ensuite un vide. En dessous de dresse peut-être les feuilles et les épines de cette rose ? Au centre se tiennent les têtes de flèches sans empennages. Traversant le fouillis de trait brouillon symbole du chaos. Entourés des boucliers de lumières, les traits sont les messagers de la volonté divine.



AVATAR DU CODE SOURCE (prête 10, mage 12)
A proprement parler celui ci ne possède pas réellement d'avatar, étant d'un naturel plus observateur qu'acteur il ne se manifeste que trés rarement. S'il le fait cependant ce sera par l'intermédiaire d'un Médiateur ou d'un Traducteur d'une niveau de complexité inusuel ou, si la situation l'exige, d'un Marut ce qu'il ne fait qu'en dernier recourt et avec répugnance, par exemple s'il est contraint de s'impliquer personnellement dans une lutte pour quelque chose qui représente un enjeu vital pour lui.

Ses caractéristiques seront alors celle de la forme qu'il a décidé d'assumer bien que celle ci dispose des scores de traits suivant :
FOR 16
DEX 18
CON 20
INT 21
SAG 21
CHA 10
et de la possibilité de faire appel a tous les sorts des écoles de magie suivantes : Abjuration, Altération, Chronomancie, Divination et Magie Entropique (max. rang VI) et a tous les sorts des sphères suivantes : Astrale, Divination, Loi, Nombres, Pensée et Temps (max. rang V)

DEVOIR DU CLERGÉ
Les Clerc dévoués au code source consacrent la majeur partie de leur temps a tenter de satisfaire l'appétit de leur patron pour l'information (du trivial au fondamental) dans le but de détecter des anomalies, d'en estimer les développement et éventuellement d'y remédier ou de les encourager. Ce qui contribue a faire d'eux, par la force des choses, des arpenteurs perpétuels des plans, des puits de sciences aussi approfondies qu'hétéroclites et des enquêteurs chevronnés, ceci dit cette tendance existait probablement déjà a l'état latent chez ceux qui choisissent d'embrasser cette fois.

Le clergé du code source paradoxalement n'a aucune forme organisé a proprement parler, il s'agit dans l'ensemble d'une communauté de dévots qui ne sont unis et reliés par leur fois commune mais n'entretenant aucune relation particulière entre eux. La seule et unique cérémonie a laquelle se livrent ses adorateurs est individuelle : il s'agit d'une prière quotidienne au cours de laquelle ils transmettent des rapports détaillés et leurs observations personnelles a leur divinité tutélaire qui leur accorde en retour le bénéficie de ses pouvoirs.

Hors l'obligation d'alimenter la base de donné divine en observations et conjectures ils n'ont pas d'autres obligations particulières mais en revanche ils s'exposent a rompre le contact avec le Code Source (de façon temporaire ou définitive) s'ils devaient occulter ou attenter (même involontairement, encore moins par négligence) a une source d'information.

Remarque : bien que pratiqué incidemment par la plupart des prêtres de divinité du savoir et de connaissance, le culte du code source est considéré comme hérétique par Primus et donc par la société Modrones dans son ensemble, bien que l'existence de ce dernier soit admise et reconnue en Méchanus.

OBLIGATION ET POUVOIR
Caractéristiques Requises — standard (SAG 9) plus INT 9+
Alignements du clergé — Loyal
Armes permises : la grande versatilité d'esprit qu'exige le culte du Code ne leur permet pas d'apprendre le maniement d'une arme spécifique (encore moins de se spécialiser), en revanche leurs points de compétences martiales peuvent être consacrés a l’acquisition d'une famille complète d'arme (ex. : épée moyennes, ce qui signifie que le personnage sera compétent aussi bien avec l'épée longue, que la broadsword, que le cutlasse, le sabre, le falchion ou l'estoc tout a la fois). Ce qui a pour conséquence de les empêches de savoir se servir convenablement d'une arme tant qu'ils n'ont pas les points suffisants pour acquérir la famille au complet...
Restrictions d'armure : (a) aucune restriction
Sphères d'influence : Astrale, Charme, Combat*, Conjuration, Création, Divination, Elémentaires*, Garde*, Guerre*, Loi, Nécromantique*, Nombre, Pensée, Protection, Soin, Temps, Vigilance* et Voyageur. Notez que les sphères Animale, Chaos, Climat, Solaire et Végétales ne sont pas accessible a un clerc du Code Source, sauf si le sort est partagé par une autre sphère a laquelle le personnage a accès.
Pouvoir Conférés : 1) compréhension du modrone. 3) ordination cardinale. 5) shaanisme ou glissement probabilistique (1 fois par semaine). 6) shaanisme (1 fois par jour). 9)  accès a la pratique de la magie sous certaines conditions. 12) shaanisme (niv/4 fois par jour)
Repousser les morts vivants : néant

*accés mineur uniquement (max. sorts de IIIe rang)

_________________
« La seule vérité du multivers c'est que la classe, il y en a qui l'ont et d'autres pas. Moi je l'ai et toi, tu l'as pas. »
Factole Rhys de l'Ordre transcendental, au Grand Oratorium, suite a un échange un peu vif avec le Factol Sarin de l'Harmonium

« Ce qui est bien avec les guerres civiles, c’est qu’on peut rentrer manger à la maison. »
Général Robert E. Lee en partance pour Gettysburg

« Chaque jour, une fois par jour, faites vous un cadeau. Ne le planifiez pas. Ne l’attendez pas. Laissez le venir. Cela peut être une nouvelle chemise, une sieste dans votre bureau, ou deux tasses d’un bon café noir bien chaud. »
Agent Dale Cooper, au Double R Diner en compagnie du Sherif Truman, méditant sur l'opportunité de reprendre ou non de la tarte


Dernière édition par Miss Entropie le Ven 4 Juil 2014 - 16:23, édité 4 fois (Raison : Nouvelle version logo.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Godzilla
Barbe ancestrale
avatar

Nombre de messages : 1215
Localisation : R'lyeh
Emploi : Exterminateur de cafards
Loisirs : je ne porte pas de slip ! (comme quoi plus ça change et plus c'est pareil)

MessageSujet: Re: Code Source [dieu supérieur]   Jeu 3 Juil 2014 - 11:54

____________ DÉTAIL DES POUVOIRS CONFÉRÉS____________

Ordination Cardinale — cf. MdJ, repousser les morts vivants, p. 113 comme un prêtre de 2 niv. de moins que le niv. effectif du personnage.

La canalisation de ce pouvoir libère des ondes réduisant l'entropie d'un système, reconfigurer en une organisation de structure formelle le désordre et le hasard ce qui a pour effet de perturber profondément les entités d'alignement chaotique pouvant les confondre, les faire fuir hors de la zone de perturbation voir changer leur alignement (sur un résultat indiquant R la créature se fige en proie a la confusion sans qu'il y ait de dé a lancer , sur un résultat indiquant D l'alignement de la cible passe a neutre et son comportement s'apaise) ; les créatures d'une intelligence de 12 ou plus ne sont affectées que sur la ligne "spécial" de la table. Lorsque ce pouvoir est appliqué sur des créatures d'alignement Loyal, le personnage s'assure la ccopération de celles ci (un R indique qu'il n'a pas a lancer de dés et un D que les créatures lui obéissent* plutôt que de simplement coopérer). Les créatures loyales d'une INT de 8 ne sont affectées que sur la ligne "spécial".

* Les créatures ainsi placées sous ses ordres se comportent comme des vassaux loyaux et fidèles, mais leur donner un ordre allant contre devoir ou leurs convictions leur donne la possibilité de retenter un jet pour se libérer. Un ordre suicidaire brise le contrôle exercé.

Shaanisme ou glissement probabilistique
Duré : instantané
Temps d'incantation : 3 round
Zone d'effet : soi-même
JdS : NA

Lorsque le Clerc recourt a cette faculté il abaisse la barrière entre la réalité objective et le flux des probabilité pour se faufile entre les deux. Toute les créatures qui tentent d'attaquer une personne dans cette situation perd ses attaques du round. Le personnage se retrouve confronté a l'infinité des flux de probabilité s'entrecroisant au point où il s'est faufilé. Les lignes de probabilité des créatures conscientes apparaissent un peu comme l'empreinte multicolores de lumières néons vives prisent par un appareil photo avec un temps de pause long. Si l'endroit est la proie de perturbations du flux le Clerc est légèrement déphasé afin d'assurer sa sécurité. A ce point ou le temps, l'espace et toutes ces choses n'ont plus de significations le personnage doit se concentrer sur un flux de probabilités spécifique pour ressortir. Il ne peut en aucune autre manières interagir avec celles ci si ce n'est de les examiner superficiellement pour en apercevoir la configuration.

Il examine toujours les lignes de probabilités les plus proches de celle d'où il vient en premier et il n'en perçoit que les tenants et les implications immédiates (a un jour en amont comme en aval) il ne s'éloigne que par petit saut et modification a la marge. C'est toujours au personnage de suggère les "changements" qu'il observe (en procédants par petite touche) et au MJ de leur attribuer un indice de crédibilité en % (modifié par la SAG du Clerc en et en se référant a la situation précédente) en cas d'échec la probabilité est trop infime ou éloignée pour que son flux soit immédiatement perceptible. Barème indicatif de la caractérisation de l’occurrence d'une configuration donnée : quasi nulle (00%), trés faible (10%), faible (25%), improbable (40%); probable (50%), forte (60%), trés forte (75%) et certaine (80%).

Chaque sondage occupe 1d6 heures de temps subjectif. lorsque le personnage émerge du flux  il se situe dans une marge de 1d20-1d6 round (-2 cumulable par utilisation précédente ce jour) du moment de son entrée et un résultat négatif indique qu'il est ressortit du flux avant d'y être rentré créant un paradoxe (cf. plus loin). Lorsque le personnage émerge du flux ayant ou non trouvé une configuration de probabilités qui lui convenait, il se peut donc qu'il en ressorte avant d'y être entré ! Dans ce cas il cause un paradoxe mineur et doit effectuer un jet de choc métabolique :

1) En cas de réussite, il se réunit avec lui même non sans quelques désagréments comme une dérégulation liée au temps passé dans le flux. Les éventuels effets physiologiques relatifs a son absence se font alors sentir de façon immédiate et massive (faim fatigue, etc.). A la discrétion du MJ, cela peut aller de simples nausée a des évanouissements. En terme de jeu cela se traduit par un malus de 2 a toute les jets pour chaque 8 heures subjectives passées dans le flux, seul du repos et les soins appropriés peuvent y remédier.  Plus, quand les malus dépassent 10 la perte d'1d6 PV par tranche de 4 heures supplémentaires  (saignements, embolie, etc.).

2) en cas d'échec les choses se compliquent. Les deux personnages durant leur bref moment de coïncidence se trouvent dans une stase étrange : l'ensemble du décors est figé inamovible et inaltérable et eux seul peuvent agir de quelque manière que ce soit, la situation perdure jusqu'a ce que l'un des deux disparaisse (...). Au MJ de gérer ce doppleganger, maléfique ou non, identique ou non et de tirer les conséquences de la résolution paradoxale trouvé par les deux antagonistes. Mais au fait, lequel des deux était vraiment le doppleganger de l'autre ?

En guise d'exemple a écrit:
Le Clerc décide d'effectuer son glissement alors que le groupe — qui rodait en le long du Chemin de Pan, une route menant à la villégiature de Dyonisos entre Sylvanus et Faunel, en quête d'un passage vers un sanctuaire secret d'Olympie en Arborée — est encerclé et clairement en mauvaise posture, mis a mal par des satyres patrouillant les lieux...

  • le personnage commence par chercher une ligne de probabilité où les satyres ne seraient tout bonnement pas là, sans plus d'explication. Résultat du sondage (d6 heures : 3), cela prend 3 heures de temps subjectif. Le MJ décide que la probabilité en est très faible, parce qu'en tant que gardiens ils ont une très bonne raison d'être là mais que par ailleurs ce sont des satyres et par définitions ceux ci sont parfois un peu léger sur le respect des règles. Le personnage ajoute sa SAG de 15 au 10% d'occurrence de cette possibilité, cela donne 25%, le joueur rate son jet en faisant 48 au dé 100. Donc il ne se trouve pas de ligne de probabilité proche présentant cette situation.

  • changement de tactique, le clerc passe 5 heures a rechercher (5 sur 1d6) une probabilité où les satyres ont passé, la veille, une soirée de célébration orgiaque mouvementé. Le MJ détermine que cela est probable 50% au vu du lieu (Faunel) et des coutumes (bacchanales). Plus le 15 de SAG cela donne 65% de chance de déceler cette circonstance. Le joueur réussit son jet.

  • Partant de là, il passe encore 4 heures a trouver une configuration du flux où quelques gardes gardes auraient par négligence oubliés de lacer convenablement leurs armures.

  • Le joueur poursuit dans cette voie pour pousser son avantage : il cherche un flux où le groupe de satyre serait moins nombreux, certains sont si indisposés qu'ils n'ont put assurer leur rôle. Bien que cette probabilité soit faible les satyres étant assez résistant de ce coté elle est en revanche a nouveau compensé par leur tempérament assez chaotique. Il y parvient y passe 2 heures subjectives de plus.

  • Il se passe encore quelques 3 heures pour qu'il découvre une possibilité où un grand Mushan (une sorte de bovidé saurien...) blessé par des braconniers travaillant pour un riche marchand de cuir exotiques — que les PJs ont rencontrés en jeu à Faunel quelques jours avant et dont ils savent que les gens sévissent dans la région — aurait croisé les satyres un peu plus tot et les aurait passablement malmenés avant qu'ils ne parviennent a l'abattre.

  • Encore 5 heures pour localiser une probabilité où l'équilibre ainsi rétablit a tourné a l'avantage de son groupe.

  Enfin satisfait de la ligne de probabilité qu'il a localisé le Clerc ressort du flux quelques minutes après y être entré alors que ses camarades, après un rude combat sont parvenue a encercler un groupe de gardes satyres (se remettant d'une sévère gueule de bois) qui avaient tenté de les arraisonner. Bien sûr ses camarades ne savent pas ce qui a bien put lui arriver et ne se montreront peut être pas forcément bien disposé envers celui qui les a lâchés en plein combat pour aller se planquer on ne sait où... puisque pour les personnages (et non pas pour les joueurs) la nouvelle configuration de probabilité (celle ou après un rude combat contre une douzaine de satyre -même assez amochés - ils sont parvenu a les circonvenir par leurs seuls efforts) est la seule et unique version des faits qu'ils connaissent  Rolling Eyes  Et si par malheur le personnage était revenu avant d'être partit, il aurait dut en prime faire face au paradoxe...

Accès a la pratique de la magie — au fil de sa familiarisation avec le Code Source le clerc a acquis les bases nécessaires a l'étude et a la pratique de la magie profane (comme un mage généraliste de 8 niv. de moins). Il reçoit a ce niveau la possibilité d'apprendre Lecture de la magie et Tour mineur (aux chances normales d'apprentissage de son INT, en cas d'échec de l'apprentissage il pourra recommencer au niv. suivant et ainsi de suite). L'acquisition d'autre sorts dépendra de ses recherches et aventures ultérieures.

Cependant s'il possède une INT de 17+ et une SAG de 16+, il a compris et assimilé également les liens qu'entretient le flux probabilistique du Code Source, la Loi et le mystérieux demi-plan du temps, il peut alors entamer l'étude de la Chronomancie — même conditions et bénéfices que pour le mage généraliste. Ce qui outre la capacité de pouvoir apprendre et utiliser les sorts de cette école lui permet également a chaque nouveau rang de sort que lui autorise son niveau de tenter d'ajouter a son grimoire un sort spécifique à la Chronomancie de ce rang sans avoir a faire de recherche sur le sujet (a sa chance normale d'apprentissage de sort, en cas d'échec il pourra recommencer au niv. suivant et ainsi de suite).

Note : a partir de là même si le personnage venait a perdre son lien avec le code source (et donc a perdre sa classe de Clerc) il est suffisamment avancé dans l'étude de l'Art pour devenir un Mage/Chronomancien de niveau équivalent a son expérience aprés un petit temps de réadaptation (l'équivalent d'un niv.)

_________________
« La seule vérité du multivers c'est que la classe, il y en a qui l'ont et d'autres pas. Moi je l'ai et toi, tu l'as pas. »
Factole Rhys de l'Ordre transcendental, au Grand Oratorium, suite a un échange un peu vif avec le Factol Sarin de l'Harmonium

« Ce qui est bien avec les guerres civiles, c’est qu’on peut rentrer manger à la maison. »
Général Robert E. Lee en partance pour Gettysburg

« Chaque jour, une fois par jour, faites vous un cadeau. Ne le planifiez pas. Ne l’attendez pas. Laissez le venir. Cela peut être une nouvelle chemise, une sieste dans votre bureau, ou deux tasses d’un bon café noir bien chaud. »
Agent Dale Cooper, au Double R Diner en compagnie du Sherif Truman, méditant sur l'opportunité de reprendre ou non de la tarte


Dernière édition par Godzilla le Mar 15 Juil 2014 - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Flop
Barbe de maître
avatar

Nombre de messages : 479
Localisation : -.. .- -. ... - --- -. -.-. ..- .-.. -·-·-- -·-·--
Emploi : meuporg
Loisirs : oui

MessageSujet: Re: Code Source [dieu supérieur]   Jeu 3 Juil 2014 - 12:09

Ex Norton Codex
"Les variables sont faites pour fluctuer, Nous sommes l'espace déterminés à les contenir."

_________________
Tarte aux myrtilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Code Source [dieu supérieur]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Code Source [dieu supérieur]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La problématique de l’enseignement supérieur Ayitien
» L’enseignement supérieur à Cuba et la Nouvelle Université (de Leslie Yañez, vice
» [Code Source] Code Source
» Le peuple juif est-il supérieur ?
» Code militaire

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Les Nains Des Forges :: Jeux de rôles :: Le petit monde des Nains :: Godzilla AKA Mehdi :: Planescape :: Graffitis sur le Livre des Morts :: Le coin de Norton-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: